lundi 10 août 2015

Fête de Gadhimai (Népal): 500,000 animaux sacrifiés tel que prévu malgré l’interdiction

Les autorités religieuses népalaises annonçaient récemment qu'elles allaient mettre fin à une pratique qualifiée de plus grand sacrifice animal sur la planète. À tous les cinq ans depuis 250 ans, près de 500,000 buffles, chèvres et poulets sont égorgés en deux jours pour apaiser la déesse Gadhimai. Environ 5 millions de personnes participent à cette fête.

Qualifiée de "victoire" par les associations de défense des animaux, cette annonce, très largement rapportée dans les médias, n'est peut-être pas une si bonne nouvelle. Quelques jours après l'annonce, le président du temple, Ram Chandra Shah, a en effet précisé à la BBC: “On peut demander aux gens de ne pas sacrifier des animaux, mais on ne peut pas les empêcher de le faire. On ne peut pas non plus interdire ou arrêter complètement cette tradition. Rien ne va changer”.

La prochaine édition est prévue en 2019.

Plus d’info