dimanche 16 août 2015

Afrique: 100,000 éléphants abattus en 3 ans; leur nombre en baisse de 70% tous les dix ans

Avec la hausse du prix de l'ivoire sur le marché noir, le braconnage des éléphants d'Afrique atteint de graves sommets. La chasse excède le taux de renouvellement des pachydermes et les conduira vers l'extinction si aucune mesure drastique n'est prise.

À ce rythme, le carnage ne s’arrêtera que lorsque les éléphants d’Afrique auront été entièrement massacrés. De 2010 à 2012, 100,000 éléphants ont été abattus par des braconniers pour leurs défenses d’ivoire. Ils sont tués à un rythme supérieur à leur taux de natalité, ce qui va inévitablement les mener à l’extinction à court terme.

"Les populations déclinent actuellement de 60 à 70% tous les dix ans, ce qui rend l’extinction de l’espèce probable dans un futur proche si le braconnage et le trafic d’ivoire ne sont pas arrêtés", a indiqué Peter Leimgruber de l’institut de conservation du Smithsonian.

Plus d’info