mercredi 1 juillet 2015

Tortues à soc du Madagascar : carapaces défigurées pour décourager les braconniers

Dans une tentative désespérée pour sauver l’un des espèces les plus menacées dans le monde, des écologistes ont pris la décision controversée de « défigurer » les carapaces des dernières survivantes.

Les tortues à soc sont particulièrement prisées pour leur carapace noire et dorée. Ces carapaces valent de l’or sur le marché noir international.

Le braconnage est tellement problématique qu’il ne resterait que 500 tortues à soc. Leurs carapaces sont donc gravées de façon permanente d’un long numéro de série et des lettres « MG » pour Madagascar. Les écologistes espèrent que cette action découragera les braconniers.