jeudi 7 mai 2015

600 fois plus de tremblements de terre en Oklahoma depuis l’exploitation du gaz de schiste

En Oklahoma, les séismes se succèdent de plus en plus fréquemment. Au mois d’avril, cet État a même lancé un site web sur la question pour répondre aux inquiétudes des habitants. «Le nombre moyen de tremblements de terre est environ 600 fois supérieur aux moyennes historiques», énonce le site en introduction.

«Il n’y a pas de lien entre la fracturation hydraulique et les tremblements de terre», explique le site. En revanche, il est établi que l’infiltration d’eau usée résultant de la fracturation est responsable du nombre grandissant de tremblements de terre. Pour aider les gaz de schiste à sortir, ces eaux sont réinjectées. Mal réinjectées, elles peuvent en effet devenir la cause de tremblement de terre.