samedi 25 avril 2015

La plupart des baleines à bosse ne seraient plus en danger d'extinction

Les États-Unis ont proposé de retirer une grande partie des populations de baleines à bosse de la liste des animaux en danger d'extinction, soulignant le succès des efforts de protection depuis 1970 dans de nombreux endroits du monde.

L'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) estime que ce statut ne se justifie plus pour dix des 14 populations de ces mammifères marins.

Alors que les activités des pêcheries industrielles avaient provoqué une très forte réduction des populations de ces cétacés, la protection dont ils ont bénéficié au cours des quatre dernières décennies a permis un accroissement constant de leur nombre dans la plupart de leurs habitats.

Plus d'info