vendredi 20 mars 2015

Pattes d'ours et viande de tigre : espèces menacées au menu dans un complexe touristique au Laos

Un complexe touristique dans le nord du Laos, frontalier de la Chine, fait recette auprès des touristes chinois en proposant pattes d'ours et viande de tigre.

Les touristes visitant ce complexe ouvert dans la province de Bokeo, dans la région du Triangle d'Or, «peuvent librement acheter des produits issus d'espèces menacées», dénonce Environmental Investigation Agency (EIA), basée à Londres, dans un rapport.

Tenu par un régime communiste autoritaire, le Laos devient un centre de plus en plus prisé pour le tourisme lié au commerce des espèces animales en danger, jouant sur la croyance que la viande ou les os d'animaux rares peuvent se révéler des aphrodisiaques ou des médicaments naturels.

Plus d'info